RSS

Couper Internet, la nouvelle tentation des régimes africains

26 Jan

La cyberbrutalité s’installe. Le temps d’élections ou de révoltes, des pays africains s’obscurcissent sur la carte globale du Web, disparaissant même quelques jours ou semaines. La coupure des télécommunications en période électorale fait désormais partie de l’arsenal des régimes africains qui craignent l’insurrection populaire. Comme ils quadrillent les quartiers sensibles acquis à l’opposition, ils verrouillent les territoires numériques. Cette fois, c’est le tour de la République démocratique du Congo (RDC), où près de 4 % des 90 millions d’habitants ont, en temps normal, accès à Internet. Aucune perturbation n’a été signalée le jour du vote, dimanche 30 décembre – un scrutin présidentiel et provincial qui s’est déroulé avec deux ans et une semaine de retard. Mais le lendemain, en fin de matinée, Internet et les SMS ont été suspendus. Une manière, selon des conseillers du président sortant, Joseph Kabila, de réduire la folle machine à rumeurs et à « fake news », mais aussi la diffusion de résultats avant leur proclamation officielle ou de redoutées preuves de fraudes. Une mesure également éprouvée pour bloquer la coordination de manifestations ou couper court aux desseins insurrectionnels échafaudés sur les réseaux sociaux, terrain prisé des militants.

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/01/02/couper-internet-la-nouvelle-tentation-des-regimes-africains_5404490_3212.html

Advertisements
 
Leave a comment

Posted by on January 26, 2019 in Africa

 

Tags:

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

 
%d bloggers like this: